Magnétisme? vous voulez savoir plus?

Tour rapide pour expliquer le magnétisme et les cosmétiques

D'après Wikipédia et Charlatans Infos



Mariage? = Offrez-vous un coup d'Eclat !


Trop de Botox, visage figé? Masque


Magnétisme

Anton Mesmer, le magnétisme animal
Le premier qui a parlé de magnétisme, en fait de "magnétisme animal" fut Anton Mesmer un médecin allemand. Selon Mesmer, le magnétisme animal est la capacité de tout homme à guérir son prochain grâce au fluide naturel que le magnétiseur serait capable d'accumuler et de retransmettre grâce à des " passes ", dites " passes mesmériennes ", sur tout le corps. Le magnétisme animal est aussi pour Mesmer une théorie unitaire permettant de décrire l'intrication de l'homme et de l'univers.
Depuis Mesmer, il existe plusieurs écoles:
  • Les mesmériens proprement dits, qui expliquent les modifications physiologiques et psychiques suscitées par la magnétisation en mettant l'accent sur la circulation du fluide. Leur conception dominante, résolument physicaliste et matérialiste, est proche de celles de médecins qui, tel Désiré Pététin, préfèrent parler d'" électricité vitale ".
  • Les psychofluidistes, qui considèrent la volonté comme l'agent véritable de l'action magnétique mais gardent l'hypothèse d'un fluide comme vecteur de cette volonté. Les théoriciens de ce courant, qui se réclament de la raison, estiment que le somnambulisme dévoile les puissances latentes de l'âme.
  • Les spiritualistes, apparentés à une branche mystique de la franc-maçonnerie. Les uns pensent agir sur leurs malades directement par la volonté et la prière, d'autres considèrent que lors de leurs transes, les magnétisés entrent en contact avec des anges, des esprits.
Depuis la découverte de l'électromagnétisme par Hans-Christian Oersted en 1820, Ampère (1827) et Faraday (1831), la compréhension du magnétisme physique avance à grands pas. Durant la même période la médecine progresse et on se rend compte que les nerfs ne sont pas commandés par un fluide magnétique. Toutes ces découvertes ne vont pas dans le sens des courants du magnétisme animal mesmérien et psychofluidiste, qui mettaient l'accent sur l'existence du fluide. Enfin en 1887 l'expérience de Michelson-Morley démontre à la grande surprise des scientifiques de l'époque que la vitesse de la lumière est indépendante de son environnement et donc qu'aucun éther physique n'est le support de la lumière et de l'électromagnétisme. À la fin du XIXe siècle, les personnes qui se réclament encore du magnétisme animal sont essentiellement des adeptes des sciences occultes ou des personnes se disant "guérisseurs".
Le magnétisme (proprement dit) est un phénomène physique, par lequel se manifestent des forces attractives ou répulsives d'un objet sur un autre, ou avec des charges électriques en mouvement. Ces objets, dits magnétisables, sont susceptibles de réagir au champ magnétique par une réaction d'orientation et/ou de déplacement dépendante de la force et de l'orientation. Cette force s'effectue par l'intermédiaire du champ magnétique, et est produite par des charges en mouvement ou des aimants.


Cosmétiques

Les crèmes cosmétiques
Avant toute chose, il est important de comprendre comment les cosmétiques, et plus particulièrement les crèmes hydratantes, fonctionnent, parce qu'il n'y a aucun mystère. Premièrement, vous désirez que votre très chère crème hydrate votre peau. Elles le font toutes, et la vaseline le fait tout aussi bien. En fait, la recherche la plus importante des cosmétiques était de préserver les propriétés hydratantes de la vaseline, tout en réduisant ses propriétés graisseuses, et cette montagne technique a été gravie il y a déjà plusieurs décennies. L'hydrobase, à environ 10 euros le demi-litre chez votre pharmacien, remplira ce rôle à la perfection.
Si vous le voulez réellement, vous pouvez le reproduire en faisant votre propre crème hydratante maison : il faudra préparer un mélange d'eau et d'huile, mais qui soit "émulsifié", ce qui signifie parfaitement mélangée. On peut faire ce genre de crème hydratante à partir d'huile d'olive, d'huile de coco, de miel et d'eau de rose (ou d'eau du robinet). La cire d'abeille est meilleure que le miel en tant qu'émulsifiant, car vous pouvez modifier la consistance de la crème à votre goût : plus de cire la rendra plus ferme, plus d'huile la rendra plus douce, et plus d'eau en fera une sorte de duvet, mais augmentera le risque que les ingrédients se séparent. Chauffez tous vos ingrédients séparément, mélangez l'huile avec la cire, en remuant tout le temps, puis mélangez à l'eau. Versez dans un pot, et conservez-le pendant 3 mois au frigo.
Les crèmes de votre parfumerie locale vous semblent être à des années lumières de cette préparation ? C'est parce qu'on leur ajoute des ingrédients magiques : Technologie Regenium XY, Complexe Nutrileum, Rétinol Roc, VitaNiacine, Covabead, Stimuline ATP et Tenseur Peptidique Végétal. Il est certain que vous ne pourrez pas les reproduire dans votre cuisine, ou avec des crèmes qui coûtent une fortune. Mais quels sont ces ingrédients magiques ? Et que font-ils ?

Il y a trois groupes d'ingrédients dans les crèmes hydratantes. Premièrement, les produits chimiques puissants, comme les acides alpha-hydroxydes, les grandes quantités de vitamine C ou les variations moléculaires sur le thème de la vitamine A. Ceux-ci ont montré rendre votre peau plus jeune, mais ils sont efficaces seulement en fortes concentrations, ou à des niveaux très acides, ce sont les crèmes qui causent des irritations, des picotements, des brûlures et des rougeurs. Elles étaient le grand espoir des années 1990, mais elles ont toutes été massivement édulcorées par la loi, sinon sous prescription médicale. Comme d'habitude, pas d'effets sans effets secondaires.


Cliquez pour agrandir l'image
Les sociétés commerciales les nomment toujours sous ces appellations, surfant sur la gloire de leur efficacité à hautes doses, car il n'est pas obligatoire de donner les doses des ingrédients, mais seulement leur ordre. Ces produits chimiques sont habituellement présents dans les crèmes à des concentrations "virtuelles", notées uniquement pour le spectacle. Les déclarations faites sur les flacons et les tubes viennent d'une l'époque où les crèmes efficaces contenaient de fortes doses d'acides. Évidemment, il est très difficile de l'avouer, car les études sur ces crèmes reposent habituellement sur des fonds privés, réalisées par les sociétés elles-mêmes, et rarement disponibles sous une forme publiée et publique comme c'est le cas avec les études scientifiques académiques, permettant à d'autres équipes de chercheurs de les analyser.

Bien entendu, en oubliant cet élément technique, la plupart des "preuves" citées dans les publicités pour les crèmes cosmétiques viennent de comptes-rendus subjectifs, où "sept des dix personnes qui les ont appliquées ont été très satisfaites des résultats".

Le second ingrédient présent dans presque tous les pots de crèmes, en est un qui a l'air de travailler : une protéine de légume cuit et broyé (nutricomplexes, X-microprotéine hydrolysé, Tenseur peptidique végétal, ou tout ce qu'ils auront trouvé ce mois-ci). Il s'agit de longues chaînes d'acides aminés, qui surnagent autour de la crème, s'étalant langoureusement dans toute cette hydratation. Lorsque la crème sèche sur votre visage, ces longues chaînes détrempées se contractent et se resserrent : cette sensation légèrement déplaisante de tension que vous ressentez sur votre visage quand vous mettez ces crèmes, vient des chaînes de protéines qui se contractent sur la peau, ce qui diminue temporairement les rides les plus fines. C'est une conséquence temporaire, mais immédiate, de l'utilisation de ces crèmes très chères, mais cela ne sert à rien d'en choisir une plutôt qu'une autre, car presque toutes contiennent des chaînes de protéines broyées.

Finalement, il y a la grande liste des ingrédients ésotériques, lancés telle une invocation, dans un langage évocateur élégamment présenté. De façon classique, les sociétés de cosmétiques nous ressortirons toutes sortes d'informations livresques sur le fonctionnement des cellules, les composants moléculaires ou le comportement des cellules dans un tube à essai, pour prétendre que c'est la même chose qui va vous rendre plus belle. "Ce composant moléculaire" disent-ils, "est crucial pour la formation de collagène". Et cela sera tout à fait vrai (tout aussi vrai que d'autres acides aminés sont utilisés par votre corps pour assembler les protéines des articulations, de la peau et partout ailleurs), mais il n'y a aucune raison de croire que qui que ce soit en manque, ou que le fait d'en enduire votre visage fera une différence dans votre apparence.

En général, vous n'absorbez pas bien ces éléments à travers votre peau, parce que le but de la peau est d'être relativement imperméable. Si vous entrez dans une baignoire pleine de haricots cuits, vous ne grossissez pas ni ne commencerez à péter. Pas plus que vous ne gonflez telle une éponge en prenant une douche.

Malgré tout, à chaque visite chez le pharmacien vous pouvez trouver toute une collection phénoménale d'ingrédients magiques sur le marché. Le Complexe ADN Valmont Cellulaire est fait d'"ADN d'oeufs de saumon spécialement traités", mais il est très peu probable que l'ADN, cette grande molécule, soit absorbée par la peau, et même si c'était le cas, l'activité synthétique de l'ADN ne se reproduirait pas. Vous n'êtes certainement pas à court d'ADN dans votre corps. Il y en a déjà partout.

Pensez-y, si l'ADN de saumon était totalement absorbé par votre peau, alors vous absorberiez un corps étranger, ou plutôt une ébauche de poisson, dans vos cellules, ce qui pourrait ne pas être très utile pour vous en tant qu'être humain. Il serait aussi surprenant que l'ADN soit digéré dans ses éléments constituants par votre peau (votre intestin est spécialement adapté pour digérer les grandes molécules, utilisant des enzymes digestives qui les brisent en leurs éléments constituants avant absorption).

Le simple thème utilisé par tous ces produits est que vous pouvez tromper votre corps, alors qu'en réalité il y a des mécanismes "homéostatiques" finement ajustés, des énormes systèmes élaborés, avec des dispositifs de retour d'information et de mesure, qui calibrent et re-calibrent constamment les quantités des différents composants qui doivent être envoyés aux différentes parties du corps humain. Si quoi que ce soit interfère avec ce système, il est susceptible d'avoir des effets opposés aux effets simplistes revendiqués.

Exemple, il y a un grand nombre de crèmes (et autres produits de beauté) déclarant directement délivrer de l'oxygène à votre peau. Beaucoup de ces crèmes contiennent du peroxyde, qui, si vous voulez vraiment vous convaincre de leur efficacité, a comme formule chimique H2O2 et pourrait, de façon fantaisiste, être considéré comme de l'eau "avec un extra d'oxygène", bien que la formule chimique ne marche pas de cette façon, après tout, un tas de rouille est un pont en fer "avec un extra d'oxygène", et vous n'imagineriez pas que cela puisse oxygéner votre peau.

Même si on leur laisse le bénéfice du doute, et qu'on prétend que ces traitements délivrent réellement de l'oxygène à la surface de la peau, et que cela pénétrera significativement dans les cellules, quel bien cela peut-il faire ? Votre corps enregistre constamment la quantité de sang et d'éléments nutritifs qu'il fournit aux tissus, ainsi que la quantité de petites artères capillaires qui nourrissent une région donnée, plus de vaisseaux croîtront dans les régions avec peu d'oxygène, parce que c'est un bon indice pour savoir s'il faut plus de sang.

Même si les déclarations à propos de l'oxygène des crèmes pénétrant vos tissus étaient vrais, votre corps régulerait à la baisse l'apport de sang vers cette région de la peau, afin de tenir son objectif homéostatique. En réalité, le peroxyde d'hydrogène est simplement un élément chimique corrosif qui provoque une légère rougeur à faible dose. Ceci pourrait expliquer ce sentiment de fraîcheur éclatante !

Ces détails se généralisent à la plupart des déclarations faites sur les emballages. En regardant minutieusement les étiquettes ou les publicités, on remarque qu'on est toujours dans un jeu sémantique, avec la complicité des autorités de la répression des fraudes : il est rare de trouver une affirmation explicite, que frotter cet ingrédient magique particulier sur le visage vous rendra plus belle. La déclaration est faite pour la crème en entier, et c'est vrai pour la crème "dans sa totalité", parce que comme vous le savez, toutes les crèmes hydratantes, même un litre bon marché de Diprobase, hydratera.

Une fois que l'on sait cela, les achats deviennent plus intéressants. Le lien entre l'ingrédient magique et l'efficacité ne se créé que dans la tête du consommateur, et en lisant les déclarations du fabriquant, on se rend compte qu'elles ont été soigneusement étudiées par une petite armée de consultants pour s'assurer que l'étiquette soit suffisamment évocatrice, mais aussi, aux yeux du méticuleux informé, sémantiquement et légalement irréfutable.

Mais qu'y a-t-il de mal avec ce genre de tour de passe-passe? Tout comme pour la loterie nationale, l'industrie du cosmétique joue sur les rêves des gens, et tout le monde est parfaitement libre de gaspiller son argent comme il le désire. On peut voir le monde luxueux des cosmétiques comme une forme de taxe volontaire et auto administrée sur les gens qui ne comprennent rien à la science. Il est seulement dommage que beaucoup de personnes payent des cosmétiques très chers simplement parce qu'ils croient en leur efficacité, parce que c'est un petit peu plus compliqué que cela: il s'agit de produits de luxe, et ils sont achetés pour toutes sortes de raisons intéressantes.

Tout cela, c'est bien gentil!!!
Mais, ils ne connaissent pas le pouvoir de Mme Josyane JOYCE!

Soins à Domicile , agglomération Toulousaine

Magnétisme


www.biotine-sep.com
Mentions légales
www.josyanejoyce.com
www.joyce-voyance.com
www.joyce-reves.com



Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
www.nos18ansenmai68.com
www.tradi-cuisine.com